Les centres de loisirs

Qu’est-ce qu’un centre de loisirs ?

Le centre de loisirs, l’accueil de loisirs ou encore anciennement le centre aéré, accueille les enfants pendant les vacances scolaires et les mercredis de l’année. Aussi connus sous les noms de ALSH et CLSH (accueils/centres de loisirs sans hébergement), ces centres peuvent accueillir les enfants de 3 à 11 ans et proposent des activités variées. 

Les accueils de loisirs sont agréés par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), ce qui implique donc une certaine exigence en termes quantitatif et qualitatif ; à savoir des locaux adaptés et sécurisés, un taux d’encadrement obligatoire (1 animateur pour 12 enfants), une équipe d’animation composée d’un directeur diplômé soit du BAFD (ou en cours de formation) ou un BPJEPS Loisirs tous publics, 50% des animateurs titulaires du BAFA (….), 30% de non diplômés et 20% de stagiaires, un projet pédagogique et des projets d’animations.

La DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) s’assure que ces exigences soient bien respectées. Comme pour l’école, les parents doivent inscrire et remplir une fiche sanitaire avec des informations obligatoires (PAI, allergies, vaccins, photos, tarification, …) afin d’accueillir dans les meilleures conditions les enfants.
D’après le Haut Commissaire à la jeunesse, une institution de tutelle et de contrôle des centres de vacances et des centres de loisirs, plus de 4 millions d’enfants et de jeunes sont accueillis dans environ 30 000 séjours de vacances et 33 000 centres de loisirs, les mercredis et les vacances scolaires.

centre de loisir

Quel est le rôle d’un centre de loisirs ?

Les accueils de loisirs ont pour rôle de mettre en place des activités qui doivent valoriser l’enfant dans son individualité, développer son épanouissement dans le collectif, stimuler son esprit créatif et critique et travailler son imaginaire. 

Tout cela est mis en œuvre pour apprendre à vivre en collectivité, pratiquer de nouvelles activités (manuelles, artistiques, sportives, multimédia) et se sociabiliser davantage. Les animateurs sont tenus de suivre les objectifs du projet pédagogique de leur centre de loisirs mis en place par leur directeur afin de proposer des activités ludo-éducatives. Plus qu’un simple lieu de garde, les ALSH se présentent comme de véritables lieux d’éveil et d’épanouissement pour l’ensemble des enfants. 

Autrement dit, les objectifs des accueils de loisirs sont divers et variés : favoriser la créativité et l’imaginaire, rendre l’enfant autonome, sensibiliser aux faits sociétaux, développer l’esprit de groupe et critique à travers l’expression et la participation aux activités. L’accent est plutôt mis sur les savoir-faire et savoir-être plutôt que sur les résultats : il ne s’agit donc pas forcément d’acquérir des connaissances, mais plutôt d’aider le jeune à se construire dans sa globalité (individuelle et collective). Les centres d’activités sont surtout reconnus comme des structures qui agissent de façon complémentaire aux écoles. 

Les centres aérés se présentent également comme une solution pour les parents qui travaillent et qui ne peuvent pas faire garder leurs enfants à une tiers personne (assistante maternelle, nourrice,…). Comme les structures sont nombreuses, cela évite aux parents des trajets longs en plus de ceux pour aller au travail. Notons aussi d’ailleurs que beaucoup d’enfants et de jeunes issus de milieux défavorisés n’accèdent pas aux loisirs ou ne partent pas en vacances autrement que par le biais des centres de loisirs. Le pari d’Activités Éducatives est donc de rendre accessible les loisirs à tous, et ce, à moindre coût.

Les centres de loisirs peuvent accueillir les enfants de 3 à 11 ans. Selon les villes, les inscriptions peuvent se faire soit au centre de loisirs, à la mairie ou en ligne.
Le coût peut varier en fonction des centres de loisirs selon le territoire. Le tarif peut également évoluer en fonction du quotient familial, du nombre d’enfants et même des décisions des municipalités. Ce barème de quotient familial permet à bon nombre d’enfants et de jeunes d’accéder à ces centres de loisirs à moindre coût, et donc d’accéder aux loisirs.

accompagnement-éducatif
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Devenir intervenant !

Vous êtes un éducateur sportif, musicien ou encore passionné d’arts graphiques et vous aimeriez vraiement utiliser vos compétences pour travailler auprès d’un jeune public ?

Parlons en brièvement ensemble !

Comment les centres de loisirs répondent aux besoins ?

Les besoins d’une population sont constamment évalués par les animateurs et autres acteurs de la sphère éducatives présents sur le terrain. Ces évaluations et constats font ensuite l’objet de rapport que les élus de la ville consultent pour élaborer un projet éducatif. De ce projet éducatif local découle donc un projet pédagogique propre à chaque accueil de loisirs.

Ce projet pédagogique est le fil conducteur que l’équipe d’animation doit suivre pour concrétiser le projet d’animation en élaborant des activités. Le bien-être de l’enfant est la priorité, et les objectifs peuvent être nombreux.

poterie-enfant

Assimiler une sensibilité écologique

Les équipes d’animation des centres de loisirs peuvent sensibiliser les enfants à l’écologie en les initiant au tri sélectif et en proposant des activités pratiques qui les invitent à réfléchir à leur rapport à la nature et à la consommation. Par exemple, notre atelier Recup’Art incite les participants à utiliser des matériaux “bon à jeter” pour leur donner une seconde vie et s’inscrit parfaitement dans cette démarche.

poterie-enfant

Développer la créativité

L’accueil de loisirs doit permettre aux enfants de développer leur imaginaire grâce à des activités artistiques et créatives (ateliers de dessin, manuels ou musicaux). L’animation de la vie quotidienne de façon ludique peut aussi améliorer les connaissances des enfants sur des sujets de culture. Par exemple, notre atelier customisation invite les participants à personnaliser des objets de la vie quotidienne. Le temps libre est également une façon de laisser les enfants s’évader dans leurs mondes imaginaires.

poterie-enfant

Favoriser l’épanouissement de chaque enfant

La notion de plaisir doit être le point de gravité des activités. Bien que l’enfant puisse développer ses capacités et ses connaissances, il doit prendre plaisir au moment des activités. D’où l’importance de trouver des idées d’activités diverses et variées lorsque l’on est animateur en centre de loisirs.

poterie-enfant

Permettre à l’enfant de devenir autonome

Il est important que l’enfant s’approprie le lieu d’accueil (ALSH) et qu’il soit considéré comme un acteur de vie de ce lieu. L’enfant devrait pouvoir sortir de son séjour en centre de loisirs en pouvant re-mobiliser les savoirs-faire acquis. Les jeunes doivent également être impliqués dans diverses tâches de la vie collective (mise en place de l’activité, rangement du matériel,…) et doivent avoir un espace de discussion et de débat pour le choix des activités. Les animateurs peuvent aussi mettre en place des outils qui peuvent recueillir les propositions : boîtes à idées, murs d’expression,…

poterie-enfant

Favoriser la dynamique de groupe

L’accueil de loisirs est avant tout un lieu d’échange, de tâtonnement et d’expérimentation de la vie en collectivité, au même titre que l’école par exemple. Bien que les compétences de chacun doivent être valorisées à titre individuel (affichage des travaux, …), il paraît nécessaire de développer la cohésion de groupe en développant le sens du partage, de l’entraide et du soutien. Cela peut se faire par le biais de jeux collectifs, des jeux de coopération, en favorisant la mixité et en luttant contre les préjugés également. Nous proposons divers ateliers de prévention allant en ce sens (égalité femme-homme, lutte contre les discriminations, sensibilisation handicap…).

poterie-enfant

Favoriser l’esprit critique

Le centre de loisirs se présente comme un espace d’émancipation individuelle et collective. En ce sens, les enfants peuvent partager leurs connaissances et donc confronter leurs points de vue. Cela peut se faire à travers divers activités d’expressions (théâtre, musique), mais aussi en offrant des clés de compréhension qui permettent à chaque enfant de se faire sa propre opinion. Nos activités de prévention sont pensées dans cette logique : l’invitation au débat permet à chaque participant de proposer son point de vue et de découvrir ceux des autres.

Le partenariat avec Activités Éducatives

La mission d’Activités Éducatives est de rendre les loisirs ludo-éducatifs accessibles à tous et ce, avec des coûts en cohérence avec les réalités budgétaires des structures. En tant que partenaire éducatif des ALSH, notre ambition est d’accompagner les équipes d’animation des centres de loisirs dans l’élaboration de leurs projets éducatifs. Nous mettons l’enfant au centre de notre réflexion éducative pour pouvoir mettre en œuvre des ateliers ludo-éducatifs qui répondent à leurs besoins et leurs attentes.

Nos ateliers éducatifs s’adressent aux structures qui touchent les jeunes publics tels que les accueils de loisirs, les maisons de quartier, les écoles, les associations, les bailleurs sociaux, les centres commerciaux, etc. Les ateliers proposés sont adaptés suivant la tranche d’âge (et donc à leurs capacités physiques et intellectuelles).

Activités Éducatives accompagne donc ces structures pour répondre au projet éducatif local, en mettant en place des temps d’échanges avec les centres de loisirs pour mieux évaluer les besoins et pouvoir être force de propositions. Nous proposons de construire ensemble les contenus pédagogiques et assurer un suivi avant, pendant et après l’atelier pour faciliter la réalisation des projets. Nos équipes d’intervenants sont des professionnels compétents dans l’animation et spécialistes dans leurs domaines. Nous insistons sur l’approche et la démarche pédagogique en plus de la transmission du savoir-faire en lui-même pour pouvoir atteindre les objectifs fixés par le centre aéré.

Nous proposons sur notre site plus de 60 ateliers éducatifs destinés aux structures accueillant des jeunes publics (accueils de loisirs, centres aérés, les accueils de loisirs, les maisons de quartier, les écoles, les associations, les bailleurs sociaux, les centres commerciaux, etc). Ces activités sont des outils qui permettent aux acteurs sociaux-éducatifs d’atteindre leurs objectifs pédagogiques.