Actualité

BATUCADA

Né à Rio de Janeiro au Brésil, la batucada est un ensemble de percussions traditionnelles qui joue une musique s’inspirant des rythmes de la Samba. Originaire du Batuque africain ( qui signifie “battre en rythme”), les batucadas se popularisent surtout lors des défilés du carnaval de Rio. Populaire et festive, dansante et positive, la batucada demande à la fois technique, écoute collective et dynamisme. Comme tout ensemble, elle s’appuie sur une organisation précise dirigée par un chef de batterie, qui grâce à son sifflet à un ou trois tons (apito) peut attirer l’attention des autres membres et de donner des consignes selon des signaux conventionnels. La particularité de ses instruments permet à la batucada de créer des phases entrainantes et très reconnaissable qui s’appuient sur des pulsations typiques des musiques africaines.

Dans cette activité, les participants découvrent simultanément le plaisir de jouer et frapper le rythme ensemble, et l’exotisme de la culture brésilienne d’où est issue cette musicalité enivrante et chargée d’histoire. L’atelier Batucada est l’occasion pour les enfants et les jeunes, à la fois de se voir valoriser, et à la fois de venir à la rencontre de sonorités traditionnelles dont ils découvrent la signification et la place dans l’histoire du Brésil et de la Capoeira

OBJECTIFS DE L’ACTIVITÉ BATUCADA

  • Favoriser la découverte d’autres cultures du monde
  • Développer une sensibilité artistique
  • Valoriser le jeune par le biais de la réalisation d’une oeuvre artistique et musicale

Les tranches d’âges

LES FORMULES

    

MISE EN ŒUVRE DE L’ACTIVITÉ BATUCADA

Une séance de découverte permettra aux participants de s’éveiller aux rudiments de la percussion et de découvrir les origines de cette musique passionnante. Au fur et à mesure des séances successives, les enfants et les jeunes acquièrent progressivement la notion de rythme, apprennent à jouer ensemble,  et se nourrissent de plus en plus d’éléments culturels qui gravitent autours de la pratique de la Batucada.

Ateliers à la une